Qu’est ce qu’une rueda de casino ?

La rueda de casino ou rueda tout court est un type propre de salsa danse en rond, qui est né de casino. Les personnes appellent à tort salsa cubaine ou casino rueda. Les noms d’origines du casino sont les casinos deportivos, la salle de danse où plusieurs danses sociales ont été réalisées parmi les riches Cubains, blanches au milieu du 20e (vingt) siècle et au-delà. Le casino dansé avec plusieurs partenaires de manière circulaire se manifeste en 1956 nommé rueda de casino et est devenu l’une des danses populaires dans le monde entier.

La rueda : c’est quoi exactement?

La rueda de casino est une manière de danser la salsa à cuba ou le casino. Cette danse est également connue sous les noms de rueda, salsa casino, rueda casino et casino rueda. Pour danser la rueda, un mot espagnol qui signifie roue, plusieurs couples forment un rond. En général, c’est une formation de nombreux couples qui sont guidés par un leader fréquemment appelé « la Madre », réalisent des chorégraphies avec des changements de partenaires. En outre, les mouvements des couples pourraient être simples et courts,  comme le changement de partenaires, ou complexes et longs, et sollicitent aussi rapidité et agilité. Tous les participants doivent en général connaitre au moins quelques bonnes parties des passes produites par la Madre.

L’histoire de la rueda

La rueda est originaire des contredanses françaises qui au 18e siècle plaisaient beaucoup et à la mode à cuba durant les bals de Société. Cependant, le nom rueda de casino vient  d’un club de La Havane, « el casino deportivo, la où cette danse s’est développée. Pendant les années 1950, les danseurs glorifiés s’y rencontraient pour des concours amicaux. En faite, ils créaient d’autres pas pendant la semaine et vont au club les fins de semaine afin d’expérimenter et d’exposer leurs travaux. Ces danseurs débutèrent, peu à peu, à réaliser leurs mouvements ensemble. Pour conserver  la diversification entre les diverses figures de danse, en les nommant la rueda  de casino, elle s’est rapidement popularisée dans toutes les rues de La Havane. En outre cela, dans les années suivantes, beaucoup de Cubains s’installèrent aux États-Unis.  Ils transportèrent avec eux une tradition propre, comprenant la danse et la musique. La rueda s’est lentement taillé une place chez les Latino-Américaines.

La différence entre la salsa portoricaine et la salsa cubaine (rueda de casino)

Tout d’abord, la rueda ou salsa cubaine : festive et joyeux. Les déplacements sont généralement circulaires. Pour ce faire, beaucoup de couples de danseurs pourraient danser et se réunir dans un cercle dit « rueda de casino ». En faite, tous les danseurs réalisent en même temps des figures hélées par leur leader, et changent souvent de partenaire en continuant de danser. Ensuite, la salsa portoricaine : qui exécute des figures stylisées. Pour cette danse, les déplacements se font dans un couloir imaginaire. Les esthétiques de la posture des danseurs sont très importantes. Des mouvements de jazz, de cha-cha-cha et de plusieurs tours pourraient se retrouver dans la salsa portoricaine. Les danseurs pourraient se détacher aisément les mains pour effectuer des jeux de jambes (shines),  ou voir des mouvements afros.

Où écouter et danser la salsa à Cuba ?
Zoom sur le style bien particulier des pas de salsa cubaine