Publié le : 29 juillet 20204 mins de lecture

La salsa représente à la fois un genre musical et une danse. Si vous attribuez traditionnellement des racines cubaines à cette dernière, il existe en fait différents types de salsa : la salsa colombienne et la salsa portoricaine et la salsa cubaine. Cette dernière est une danse avec un rythme super dynamique. Les musiques sont très attractives et festives, en raison de ses instruments à percussion. N’hésitez pas à découvrir ici la particularité de cette danse.

Les pas de base de la Salsa cubaine

La salsa est une danse de 8 temps, il y a trois pas de base dans la salsa cubaine : le pas de salsa, le pas de mambo et pas rumba. D’abord, le pas de salsa est une rotation entre le pied droit et le pied gauche. À savoir, les hommes commencent toujours par le pied gauche et les femmes par la droite parce qu’ils dansent en reflet. Donc, si vous prenez l’exemple des femmes, le pas de salsa est : la jambe droite en arrière, et vous referme, puis le pied gauche en arrière et on referme. Cela s’appelle également le pas arrière-arrière. Puis, le pas de mamba. Pour les femmes, il s’agit d’un pas avant-arrière c’est-à-dire la combinaison est suivante : un pas en arrière avec le pied droit et vous referme, ensuite un pas en avant avec le pied gauche et on referme. Enfin, le pas de rumba est un pas horizontal. Pour les femmes, vous dite côté : il s’agit de déplacer le pied droit vers la droite et refermer, puis le pied gauche vers la gauche et refermer.

Si la salsa cubaine est exécutée en paire, les deux partenaires doivent se faire face. Certes, leurs pas doivent être reflétés. Et les deux doivent être en position fermées, ce qui indique que leurs corps doivent être assez proches.

Les avantages de technique de la salsa cubaine

Danser en position fermée changera toute votre sensation de salsa cubaine. En fait, cela présente deux avantages principaux : connaitre la personne en face de vous c’est-à-dire, en raison de la tension entre eux, le couple apprend à se diriger ou à se suivre, ce qui permet de se coordonner plus naturellement. Le contact visuel peut également aider les danseurs à établir des liens plus profonds. Lorsque cette connexion est suffisamment forte, les partenaires peuvent même fermer les yeux et se déplacer les uns avec les autres.

Écoute la musique, ce qui signifie que  la salsa cubaine définit généralement le rythme dans l’introduction pour donner aux partenaires le temps de s’adapter au rythme. Lors du chant de la première syllabe, le tempo augmentera généralement, et le pas de danse s’ouvrira pour permettre au danseur de se manifester. Au milieu de la musique, le rythme ralentit à nouveau et vous pouvez faire un autre pas de salsa cubaine.

Conseils pour danser la salsa cubaine

Le véritable objectif est de vous permettre de profiter au maximum de la musique et de la sensation de la danse salsa cubaine. Ainsi, pour vous aider à comprendre comment vous positionner par rapport au corps de votre partenaire, voici quelques conseils :

Commencez par faire de petits pas qui peuvent vous garder près de votre partenaire à tout moment sans perdre de temps durant vos mouvements puis, garder vos bras bien parallèles, cela vous permet de garder un bon lien avec votre partenaire et de maintenir un cadre en équilibre. La main gauche de la femme repose sur son épaule de son couple et le danseur place sa main droite entre les omoplates de l’autre. Les deux coudes doivent se rejoindre. Si les mains sont liées de l’autre côté, les bras deviennent spontanément parallèles. Lorsque la musique se stabilise, revenez en position fermée.