Kuduro c’est quoi comme danse ?

Actuellement, les danses changent suivant les pays, les traditions et de leurs cultures. La danse et la musique sont devenues les passions pour certaines personnes. De plus, les amateurs de danse créent souvent de nouvelles danses pour les nouveaux rythmes et styles de musique, kuduro fait partie de ces danses inédites. C’est une danse très appréciée dans les boîtes de nuit et dans les cours de zumba. Mais d’où vient cette danse et comment se danse le kuduro ?

L’origine du kuduro

Le kuduro est à la fois un genre de musique et une danse d’origine angolaise, qui est la combinaison des mots ku et duro, signifiant précisément cul dur en langue portugaise. C’est en quelque sorte, une fusion de danse traditionnelle angolaise, du break dance et de quelques instruments africains.

Tony Amado a créé la danse kuduro en Angola. Il est inspiré par l’attitude d’un célèbre acteur de cinéma et aussi d’une danse venant du pays d’Angola. Après, un groupement appelé Buraka Som Sistema l’a assimilé au Portugal. Et à présent, cette danse est interprétée dans plusieurs pays du monde comme au Cap-Vert, au Guinée-Bissau, au Brésil, au Mozambique, à la Guyane française et les Antilles françaises.

La description de la danse

Le kuduro se danse en même temps que la chanson kuduro dont les paroles sont chantées et engagées en portugais. Cette danse est qui a été fusionnée par la danse typique de l’Angola et l’action de danse de Jean Claude Van Damme dans un film, se fait en groupe. Pour danser le kuduro, tous danseurs se mettent en ligne par une chorégraphie identique au madison et au coupé-décalé.

Autrefois, la musique était uniquement diffusée dans les transports en commun, principalement dans les taxis de Luanda. Mais les discothèques ont commencé à présenter le kuduro. En effet, ce genre musical se développe et le kuduro s’intègre dans les cours de fitness, car la pratique de cette danse présente des bienfaits sur l’organisme.

Les avantages de la danse kuduro

Le kuduro est une danse sportive parce qu’il permet de réaliser des mouvements au maximum sur un rythme généralement effréné. Le danseur peut compléter d’autres gestes avec les jambes et les bras une fois que les pas de base sont assimilés. La répétition de ces mouvements permet au sang de mieux oxygéné tout en améliorant la circulation sanguine. Cette pratique prévient alors le vieillissement de l’organisme. Le kuduro permet aussi de se relâcher et de se détendre. En l’exerçant, vous réaliserez des mouvements antistress naturels.

Un autre avantage présenté par le kuduro est la perte de poids. Si les exercices surpassent la demi-heure, cela provoque une dépense calorique élevée qui fait brûler les sucres dans le corps et fondre la graisse. Le kuduro est donc une nouvelle danse passionnante à mettre sur votre liste !

Bachata : une autre danse à la mode en ce moment
Salsa sueta, aérobic, zumba, ragga jam : les dérivés de la salsa